Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




26 septembre, Rencontre littéraire, Elif Shafak au château de Grignan

Née à Strasbourg de parents turcs (sa mère est diplomate), Elif Shafak a beaucoup voyagé : Espagne, Jordanie… Elle partage aujourd’hui son temps entre Istanbul et les Etats-Unis où elle enseigne. Cet éloignement a sans doute changé son regard sur son pays d’origine, à tel point que son livre la Bâtarde d’Istanbul (2006), consacré par un énorme succès international, lui a valu des ennuis en Turquie.


Elif Shafak
Elif Shafak
Ce roman sur la lutte entre l’amnésie et la mémoire, question qui se cristallise sur le problème du génocide arménien et de la politique officielle de dénégation, entraîne son inculpation pour « insulte à la turcicité », punie de 3 ans de prison. Elle sera finalement acquittée « faute de preuves »
Au-delà de ces démêlés qui ont fait grand bruit, la Bâtarde d’Istanbul est avant tout un formidable récit, drôle, inattendu, plein de fantaisie qui raconte l’histoire de quatre générations de femmes. On retrouve le même ton dans un autre de ses romans, Bonbon Palace, aussi plein de sensualité, de senteurs, de joyeuse folie et qui est encore un hymne à la ville d’Istanbul. Son dernier ouvrage, Lait noir, de tonalité différente, plus autobiographique, évoque les difficultés d’une jeune maman touchée par une dépression postnatale.
Ces trois livres sont parus aux éditions Phébus. La Bâtarde d’Istanbul et Bonbon Palace sont disponibles en 10/18.

Rencontre au château de Grignan samedi 26 octobre à 19h, organisée en partenariat avec le Festival Est-Ouest et dans le cadre de la Saison de la Turquie en France.
Entrée libre, réservation conseillèe au 04 75 91 83 65 ou sur chateaux.ladrome.fr


pierre aimar
Samedi 12 Septembre 2009
Lu 517 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27










Inscription à la newsletter