Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




24 au 30 avril, Orphée et Eurydice de Gluck à l'opéra de Nice

Une grotte abrite le tombeau d’Eurydice. La belle épouse d’Orphée est morte. Son époux et ses amis se lamentent sur la tombe. L’Amour apparaît et lui annonce que Zeus l’a pris en pitié. Il est autorisé à descendre aux Enfers, afin de convaincre Pluton par la seule force de sa musique. S’il réussit, il ne devra sous aucun prétexte se retourner vers Eurydice avant d’avoir traversé le Styx, sinon elle mourra.


24 au 30 avril, Orphée et Eurydice de Gluck à l'opéra de Nice
Argument
Dès son apparition, Orphée est poursuivi par les cris des Furies. Elles demandent à Cerbère, le monstrueux chien tricéphale qui garde l’entrée du monde des Enfers, de mettre en pièce le mortel qui ose s’approcher. La douceur du chant d’Orphée brise la résistance des Furies. Elles l’autorisent à pénétrer dans la Vallée des Bienheureux. Il y retrouve son épouse Eurydice, la prend par la main en détournant le regard et l’entraîne hors de la Vallée.

Eurydice ne comprend pas l’attitude d’Orphée. Il cherche en vain à adoucir son chagrin, mais Eurydice affirme n’avoir plus aucune raison de vivre s’il ne l’aime plus. Orphée ne peut plus résister à l’appel de son épouse. Oubliant les avertissements de l’Amour, il se tourne vers elle et la serre dans ses bras. Elle meurt au même instant. L’Amour profondément touché par le désespoir d’Orphée, apparaît et rend Eurydice à la vie.

Orphée et Eurydice, de Gluck
Drame héroïque en trois actes.
Livret de Pierre-Louis Moline d’après le livret original de Ranieri de Calzabigi.
Musique de Christoph Willibald Gluck (1714-1787).
Crée à Paris, à l’Académie Royale de Musique,
salles des Tuileries, le 2 août 1774.

Direction musicale • Benjamin Pionnier
Mise en scène & chorégraphie • Ralf Rossa
Scénographie & éclairages • Matthias Hönig
Costumes • Wiebke Horn

Orphée • Marie-Ange Todorovitch
Eurydice • Brigitte Hool
Amour • Sophie Haudebourg

Orchestre Philharmonique de Nice
Chœurs de l’Opéra de Nice
Ballet de L’Opéra de Nice.

Vendredi 24 à 20h
Dimanche 26 à 14h 30
Mardi 28 à 20h
Jeudi 30 Avril à 20h

Location :
A l’Opéra de Nice :
4-6 rue Saint-François-de-Paule
Par correspondance :
Opéra de Nice
Service réservations
4-6 rue Saint-François-de-Paule
06364 Nice cedex 4
Par téléphone : 04 92 17 40 79
Fax 04 93 80 15 82
Par Courriel : opera.billetterie@ville-nice.fr
Sur place : 30 mn avant le début du concert

Tarifs :
De 8 à 85 €
www.opera-nice.org


pierre aimar
Mercredi 25 Mars 2009
Lu 811 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 22





Inscription à la newsletter