Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




23 et 24 avril 2010, Childs-Grandville-Oberdorff à l’Opéra de Marseille

Les 23 & 24 avril, le Ballet National fait son retour sur la scène de l’Opéra de Marseille avec la reprise de l’envoûtant "Tempo Vicino" de Lucinda Childs et les créations de Olivia Grandville & Eric Oberdorff. [Childs "Tempo vicino" ; Grandville "6 Giselles" ; Oberdorff "Les vertiges de l’immobilité"]


© Verchere
© Verchere
Pour "Tempo Vicino", Lucinda Childs, La grande dame du minimalisme américain, a réuni 16 danseurs de la compagnie dans une chorégraphie abstraite, structurée par la musique de John Adams ; une pièce noble, mélancolique et d’une ineffable beauté.

Olivia Grandville, ancienne danseuse du Ballet de l’Opéra de Paris, chorégraphe contemporaine aujourd’hui, a choisi, pour sa création au BNM, de travailler exclusivement avec des interprètes féminines. En prenant pour référence de grands ballets tels que “Giselle” ou “Le Lac des Cygnes” et plaçant le corps de ballet au centre de son propos, elle questionnera la tradition romantique d’un point de vue contemporain.

Eric Oberdorff, chorégraphe contemporain et ancien danseur auprès de Jean-Christophe Maillot, travaillera, quant à lui, avec 6 interprètes masculins du BNM. Sur des partitions de Jean-Sébastien Bach, il a choisi d’évoquer la notion de vitesse en considérant le mouvement comme un flux incessant, métaphore de la fuite en avant, du temps qui passe, de l’urgence.

Un programme riche, éclectique et très musical, mettant en valeur l’excellente technique des danseurs de la compagnie !

Tarifs de 13 à 25 €
réservations au 04 91 327 327


pierre aimar
Lundi 15 Mars 2010
Lu 1567 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 24





Inscription à la newsletter