Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




22e Salon du dessin du 10 au 15 avril au Palais Brongniart, Paris

Le Salon du dessin a vingt-deux ans cette année. Une longévité exceptionnelle à un tel niveau d’excellence, due à la qualité des exposants et à un souci constant de proposer aux collectionneurs des œuvres inédites sur le marché.


Johann Wilhelm Baur (Strasbourg, circa 1600 – Vienne, 1640) Le Christ présenté devant Pilate, circa 1635. Gouache sur vélin, 183 x 264 mm. Signée Wilh Baür Inüentor fecit. Présenté par la galerie Didier Aaron et Cie
Johann Wilhelm Baur (Strasbourg, circa 1600 – Vienne, 1640) Le Christ présenté devant Pilate, circa 1635. Gouache sur vélin, 183 x 264 mm. Signée Wilh Baür Inüentor fecit. Présenté par la galerie Didier Aaron et Cie
Créé en 1991 à l’initiative de quelques marchands, le Salon du dessin bénéficie d’une véritable renommée sur le plan international. Les plus grands collectionneurs, les conservateurs des musées du monde entier se rendent à Paris pendant le Salon du dessin. Car cette semaine-là, c’est tout Paris qui fête le dessin. Les 39 marchands du Palais de la Bourse en tête bien sûr mais aussi la vingtaine de musées, qui pour l’occasion, ouvrent leurs cabinets de dessins ou organisent des expositions particulières. Des musées fédérés autour et à l’initiative d’un évènement du marché de l’art, voilà bien la preuve que le Salon du dessin n’est pas une manifestation comme les autres. Et comme chaque année depuis 2010 c’est aussi au Salon du dessin que Daniel et Florence Guerlain ont choisi de remettre leur Prix de dessin contemporain. Les trois artistes sélectionnés – Ulla von Brandenburg (Allemagne), Susan Hefuna (Allemagne) et Hans Op de Beeck (Belgique) – seront exposés sur un stand durant tout le salon, et le prix sera remis au lauréat le jeudi 11 avril 2013.

En 2012, 13 000 visiteurs ont parcouru les allées du salon. Pour 43% d’entre eux, ce sont des visiteurs réguliers qui depuis trois ans ou plus attendent ce rendez-vous avec impatience. 44% de ces visiteurs viennent avant tout pour le dessin ancien et 37% s’intéressent, eux, au dessin moderne. Et parmi ces amateurs de dessins, 14% d’entre eux ont déjà acheté une œuvre.

Cette année, le Palais Brongniart, place de la Bourse, accueillera 39 exposants : 20 français et 19 étrangers. Cet équilibre quasi parfait entre exposants français et internationaux est justement l’une des grandes forces du Salon du dessin, gage de réussite. Les collectionneurs ont ainsi plaisir à retrouver les exposants français qu’ils connaissent bien et sont stimulés par la découverte d’autres marchands présentant des oeuvres moins attendues. En 2013, de nouveaux marchands étrangers viennent renforcer l’offre proposée au Salon du dessin : la galerie toscane Continua spécialisée en dessins contemporains, la galerie suisse Jacques de la Béraudière dont la renommée en dessins XIXe et XXe n’est plus à faire et enfin le retour de David Lévy & Associés qui présentera notamment sur son stand des oeuvres de Miró et Spillaert.

Du côté des exposants français, on remarquera l’arrivée de la Galerie AB où Agnès Aittouares présentera des dessins XIXe et début XXe siècle, ou encore celle de la Galerie des Modernes où les oeuvres sur papier de Dufy, Gleizes et Signac se côtoient, et le retour de Bob Haboldt. Particulièrement investie dans l’organisation du Salon du dessin depuis sa création, Chantal Kiener y reprend cette année un stand où le XIXe sera mis à l’honneur.

L’invité privilégié du Salon du dessin : le musée Bonnat-Helleu

C’est à Léon Bonnat (1833 – 1922) que la Ville de Bayonne et l’Etat doivent l’une des plus belles collections françaises, installée dès 1901 dans un bâtiment spécialement conçu pour la recevoir. Le musée des Beaux-Arts de Bayonne s’est ensuite enrichi grâce à divers achats (terres cuites du XVIIIe siècle de la collection Paul Cailleux en 1983), des dons et des legs importants (Antonin Personnaz en 1937, Jacques Petithory en 1992 – 1995). Il abrite désormais près de 7 000 oeuvres : pièces archéologiques et objets d’art (bronzes des collections de Louis XIV), peintures (Rubens, Le Greco, Murillo, Goya, Lawrence, Ingres, Géricault, Degas…) et sculptures (Barye, Chapu…).

Le cabinet des dessins, de renommée internationale, compte quant à lui près de 3 500 oeuvres de grande qualité, dues à Léonard de Vinci, Michel-Ange, Raphaël, Dürer, Holbein, Rubens, Rembrandt, Poussin, Watteau, Greuze, Ingres, Delacroix,…
Grâce à la générosité des descendants de Paul-César Helleu (1859 – 1927), près de 300 dessins et estampes ont rejoint les collections. A leurs côtés, pastels, peintures, sculptures, objets d’art et mobilier permettent d’évoquer l’artiste et son temps (G. Boldini, J.-L. Forain, J.S. Sargent, P. Troubetzkoy...).

Virtuose de la pointe sèche, Helleu est un dessinateur talentueux, empruntant à Watteau la technique des trois crayons. Ce peintre des élégances, ami de Robert de Montesquiou et archétype de l’artiste mondain, est aussi un chroniqueur subtil de la vie familiale, faisant de son épouse et de leurs enfants ses modèles favoris.

Les différentes facettes de sa production graphique sont évoquées à travers les feuilles choisies, pour certaines inédites. Le Salon du dessin offre aussi une occasion unique de les découvrir pendant la fermeture du musée Bonnat-Helleu au public (2011 – 2018).

6e édition du prix de dessin contemporain de la fondation Daniel et Florence Guerlain

Pour Daniel et Florence Guerlain, les années 2012 – 2013 sont une forme d’aboutissement de leur vie de collectionneurs. Le 7 février 2012, ils ont officiellement donné 1 200 dessins de leur Collection, sous réserve d’usufruit, au musée national d’Art moderne / Centre Pompidou. Mi-octobre 2013 une partie importante de cette donation sera montrée au musée national d’Art moderne et un catalogue sera édité par le musée. Cette année encore, c’est au Salon du dessin que Daniel et Florence Guerlain présenteront les trois artistes sélectionnés et remettront son prix au lauréat le jeudi 11 avril 2013.

Réservé aux artistes, français ou étrangers, habitant ou non en France, mais entretenant avec la France un lien culturel privilégié, ce prix a pour but de favoriser la place du dessin dans le monde de l’art et de permettre aux artistes de poursuivre leur travail de création (oeuvre unique sur papier ou carton, utilisant crayon, fusain, sanguine, encre, lavis, gouache, aquarelle, pastel , feutre… incluant les collages et le dessin mural et excluant les procédés informatiques et mécaniques). Les candidats sont sélectionnés par une commission composée des deux fondateurs, Daniel et Florence Guerlain, et des personnalités choisies en raison de leur compétence et de leur intérêt pour l’art contemporain.

A la suite d’un travail de rencontres avec les artistes, de visites d’ateliers et d’analyse, la commission sélectionne 3 artistes dont l’oeuvre est présentée à un jury composé de 9 collectionneurs privés étrangers et français qui sera chargé de désigner le lauréat. Le jury change à chaque édition du prix. Cette année les membres du jury sont : Manuela Alexejew (Allemagne), Paolo Barillari (Italie), Laurent Dassault (France), Didier Grumbach (France), Dominique Guyot (France), Susan Harris (USA), Brigitte Peers (Belgique) et Daniel et Florence Guerlain.

Les 3 artistes sélectionnés cette année sont : Ulla von Brandenburg (Allemagne), Susan Hefuna (Allemagne) et Hans Op de Beeck (Belgique). Le lauréat recevra une dotation de 15 000 euros, les deux autres artistes en lice recevront chacun 2 500 euros. Une oeuvre de l’artiste lauréat est offerte par la Fondation au musée national d’Art moderne – Centre Pompidou.

Enfin le Prix de dessin contemporain de la Fondation d’Art Contemporain Daniel & Florence Guerlain reçoit le soutien de Neuflize OBC, la Maison Guerlain, Axa Art, Le Chêne Vert, Artcurial, Château Seguin et le Cercle des Amis de la Fondation.

Pratique

Palais Brongniart
Place de la Bourse – 75002 Paris
(métro Bourse – parking sous la Bourse)

du mercredi 10 au lundi 15 avril 2013
(vernissage le mardi 9 avril de 16h à 22h30)
Horaires
11h à 20h30
Fermeture le lundi 15 avril à 20h00
Nocturne :
Jeudi 11 avril jusqu’à 22h
Colloques :
Mercredi 10 avril de 15h à 18h30
Jeudi 11 avril de 14h30 à 17h30
au Salon du dessin (salle de conférence au 1er étage)
Entrée libre pour les visiteurs du salon, dans la limite des places disponibles
Tarif :
15 euros, catalogue compris
www.salondudessin.com


Pierre Aimar
Samedi 19 Janvier 2013
Lu 488 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter