Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




20e festival Uzès danse les 12-13-14 et 18-19-20 juin 2015

Cette année, le festival Uzès danse fête ses 20 ans ! Pour cette occasion exceptionnelle, le festival change de format : deux temps forts au lieu de 6 jours en continu : les vendredi 12 - samedi 13 - dimanche 14 juin et jeudi 18 - vendredi 19 - samedi 20 juin.


La piste à dansoire q du collectif Mobil Casbah © Damien Bossis
La piste à dansoire q du collectif Mobil Casbah © Damien Bossis
La programmation sera elle aussi « anniversaire » ! Nous célébrerons nos 20 ans avec des pièces et artistes qui ont marqué le festival depuis sa création, mais aussi en accueillant de nombreuses pièces de groupe dans le lieu prestigieux du Jardin de l’évêché. Au total, ce sont 13 compagnies françaises et internationales qui présenteront 14 spectacles, lors de 16 représentations.

Ouverture et clôture sont construites en résonnance. Le vendredi 12 juin, carte blanche est donnée à Laurent Pichaud et Rémy Héritier, qui, à travers leurs Jeux chorégraphiques, convoqueront les figures de la danse contemporaine française de ses 20 dernières années et de l’histoire du festival. Et le samedi 20 juin, nous accueillerons des personnalités du festival de la nouvelle danse, comme l’avait nommé Didier Michel à sa création. Boris Charmatz et Dimitri Chamblas se prêtent au jeu et nous font le plaisir de leur énergie simple et explosive avec À bras-le-corps (présentée pour la 1ère édition du festival en 1996) et Thierry Thieû Niang revient, en compagnie de Éric Lamoureux, pour Une douce imprudence, duo de partage de sensations et d’écoute fraternelle.

Au cœur du festival, des pièces de groupe, des artistes contemporains émergents, des compagnon-nages, des œuvres toujours exigeantes et pointues, intenses, d’artistes ayant un regard acéré sur le monde qui nous entoure. Le jardin de l’Évêché accueillera sur son plateau des pièces spectaculaires. Weaving Chaos de Tânia Carvalho nous propose un voyage dans l’Odyssée d’Homère, avec 12 corps infatigables, implacables. CommunExtase de Christophe Haleb invente une manière de relier narration, danse et existence, et propose de questionner le commun de quatre interprètes, avec leurs histoires, leurs fantômes, jetés là, sur le plateau. Kat Válastur dans Ah ! Oh ! a contemporary ritual réactualise le rituel ancien de la ronde et met en perspective, avec ses 10 danseurs, le sens de la com-munauté et l’isolement de l’individu aujourd’hui. Fabrice Ramalingom, avec D’un goût exquis, fait acte politique en invoquant sur scène cinq interprètes, tous « pédés » mais tous différents, et nous fait comprendre les multiples identités de l’homosexualité.

Des scènes extérieures et la salle de l’ancien évêché abriteront des pièces plus intimes : Longing de Alexandre Roccoli, un solo qui s’inspire du geste ancestral du tissage pour recréer dans les corps une forme de rituel qui va jusqu’à la transe ; Des miss et des mystères des artistes franco-allemandes Antonia Baehr et Valérie Castan, pièce chorégraphique et radiophonique qui en utilisant l’audio-description pour la danse, interroge les différentes perceptions que nous pouvons avoir d’une œuvre ; Mémoires du Grand Nord de l’artiste Arnaud Saury, qui propose un parcours entre danse, théâtre et musique sur les pas de Jack London ; (nou) du chorégraphe et universitaire en sciences humaines et sociales Matthieu Hocquemiller qui donne à voir du corps sexué et de ses zones intimes, des espaces poé-tiques ; et enfin deux pièces de la chorégraphe libanaise Danya Hammoud : Mahalli, un solo qui fait œuvre de résistance, sur la condition féminine et la liberté d’être soi, et Mes mains sont plus âgées que moi, trio qui met en scène des corps marqués par la violence, ceux des victimes comme ceux des assassins : un engagement artistique fort et exigent.

Après ce parcours dans une vision de la danse contemporaine d’aujourd’hui, c’est un voyage à travers toutes les pratiques de danse qui sera proposé le dernier soir, avec un bal dansant, festif et ludique, ouvert à toutes et à tous, mené par le collectif Mobil Casbah. La Piste à Dansoire, c’est une invita-tion générale à danser, une fête populaire sans frontières pour vous faire découvrir tout un répertoire : valse, mazurka, cercle circassien, tarentelle, swing, forro, milonga, cumbia, rock ou cha cha cha...

Programme

vendredi 12 juin
10:30 Présentation d’Uzès danse à l’école (1h30) départ place aux herbes
20:30 soirée d’ouverture
jeux chorégraphiques
Laurent Pichaud et Rémy Héritier (2h)
jardin de l’évêché

samedi 13 juin
de 10:00 à 12:30 et de 14:00 à 17:00
mon nom des habitants Laurent Pichaud
galerie des Capucins
11:00 parcours mon nom des habitants (1h30)
15:00 parcours mon nom des habitants (1h30)
17:00 Longing (50’) Alexandre Roccoli
suivi d’un bord de plateau (30’)
jardin du temple
19:00 Mahalli (35’) Danya Hammoud
suivi d’un bord de plateau (30’)
parc du duché
21:00 jeux chorégraphiques (30’)
Laurent Pichaud et Rémy Héritier
bar du jardin de l’évêché
22:00 Weaving Chaos (1h15) Tânia Carvalho
jardin de l’évêché

dimanche 14 juin
de 10:00 à 12:30 et de 14:00 à 17:00
mon nom des habitants Laurent Pichaud
galerie des Capucins
11:00 parcours mon nom des habitants (1h30)
15:00 parcours mon nom des habitants 1h30)
19:00 Mes mains sont plus âgées que moi (50’)
Danya Hammoud
suivi d’un bord de plateau (30’)
jardin du temple
21:00 jeux chorégraphiques (30’)
Laurent Pichaud et Rémy Héritier
bar du jardin de l’évêché
22:00 CommunExtase (1h20) Christophe Haleb
jardin de l’évêché

jeudi 18 juin
19:00 Mémoires du Grand Nord (1h05)
Arnaud Saury
suivi d’un bord de plateau (30’)
salle de l’ancien évêché
22:00 Ah! Oh! A contemporay ritual (1h05)
Kat Válastur
jardin de l’évêché

vendredi 19 juin
19:00 (nou) (60’) Matthieu Hocquemiller
suivi d’un bord de plateau (30’)
salle de l’ancien évêché
22:00 D’un goût exquis (1h30)
Fabrice Ramalingom
jardin de l’évêché

samedi 20 juin
17:00 Des miss et des mystères (60’)
Antonia Baehr et Valérie Castan
salle de l’ancien évêché
au même programme
19:00 Une douce imprudence (50’)
Thierry Thieû Niang et Eric Lamoureux
jardin de l’évêché
20:00 A bras le corps (35’)
Dimitri Chamblas et Boris Charmatz
parc du duché
21:30 Grand bal La Piste à dansoire (3h)
Collectif Mobil Casbah
place aux Herbes

Pratique

Uzès danse
Centre de développement chorégraphique
2 places aux Herbes
30700 Uzès
+33 4 66 03 15 39
www.uzesdanse.fr


Pierre Aimar
Samedi 21 Mars 2015
Lu 282 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 24





Inscription à la newsletter