Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




1ère édition du festival Vaison Théâtre du 2 au 4 août 2017

La Ville de Vaison la Romaine s’associe à l’équipe du Théâtre des Béliers pour la création du festival Vaison ThéâtreS. Cette première édition se déroulera au théâtre du nymphée du 2 au 4 août (5 en cas de report de l’une des dates)


Le Porteur d'histoire © DR
Le Porteur d'histoire © DR

Le Porteur d’histoire - Mercredi 2 août - Théâtre du nymphée 21h30 - Ouverture des portes à 20h30

Texte et mise en scène d’Alexis Michalik
Avec
Pauline DESHONS
Walter HOTTON
Aymeric LECERF
Daniel NJO LOBE
Ysmahane YAQINI

Le Porteur d’Histoire est un récit foisonnant, non linéaire, qui ouvre des tiroirs narratifs et des pistes illimitées de récit, en s’appuyant sur un terreau inépuisable : notre histoire commune. J’ai l’intime conviction que seul le théâtre, générateur inépuisable d’imaginaire, permet ce voyage extraordinaire de siècles en siècles, de continents en continents, avec pour seuls moyens des comédiens, quelques costumes et des spectateurs ».
Alexis Michalik
Auteur et metteur en scène

Une quête vertigineuse à travers l’Histoire et les continents. Un feuilleton littéraire haletant qui nous entraîne dans un périple effréné à travers le temps. Une invitation à relire l’histoire, notre Histoire.
Par une nuit pluvieuse, au fin fond des Ardennes, Martin Martin doit enterrer son père. Il est alors loin d’imaginer que la découverte d’un carnet manuscrit va l’entraîner dans une quête vertigineuse à travers l’Histoire et les continents. Quinze ans plus tard, au coeur du désert algérien, une mère et sa fille disparaissent mystérieusement.
Le Porteur d’Histoire est un roman, un film, un conte, une légende, un feuilleton littéraire haletant à la Dumas, qui nous entraîne dans une quête effrénée, un périple à travers le temps.
Mêlant personnages célèbres et illustres inconnus, Le Porteur d’Histoire nous invite à relire l’histoire, notre Histoire, à travers celle de Martin Martin, mais aussi celle d’Alia et de sa fille, d’Alexandre et d’Adélaïde, de Marie-Antoinette ou du Prince de Polignac. Cinq comédiens endossent les costumes d’une myriade de personnages.
Ils sont là pour nous livrer un double héritage : un amas de livres frappés d’un étrange calice et un colossal trésor accumulé à travers les âges par une légendaire société secrète.

Bashir Lazhar - Jeudi 3 août - Théâtre du nymphée 21h30 - Ouverture des portes à 20h30

Un texte de Evelyne de la Chenelière
Interpreté par Thomas Drelon
Mise en scène par Thomas Coste

L’histoire extraordinaire d’un homme ordinaire.
Bashir Lazhar est embauché au pied levé comme professeur remplaçant dans une école primaire. Enseignant pas comme les autres, il apprend peu à peu à connaître et à s’attacher à ses élèves. Et pendant ce temps, personne à l’école ne soupçonne le passé de Bashir…
Une pièce en forme de puzzle, qui parle à la fois d’éducation, d’amour, de migration, d’enfance, de dictée, de justice, de cour de récréation, de transmission, de guerre et de taille-crayon.
Une ode tout en douceur et en humour au courage et à la vie.

L’adaptation cinématographique, Monsieur Lazhar, a été nommé aux oscars en 2012 dans la catégorie du meilleur film étranger.

Note d’intention
Dès la première lecture, c’est l’humanité, la densité du personnage qui porte ce solo qui frappe. Une écriture juste et évidente, qui laisse transpirer les conflits d’un personnage peu à sa place dans son époque et là où il se trouve. On pense immédiatement à la fragilité et la sincérité du comédien qui doit convaincre comme Bashir doit convaincre sa classe, l’administration, la directrice.
Une mise à nu de l’interprète pour porter ce texte, c’est vers quoi va tendre tout notre travail.
Nous rechercherons notre nourriture dans le texte pour épurer au maximum le jeu du comédien, placé au coeur d’un projet scénographique simple, écrin épuré pour le personnage. Ce que nous souhaitons en revanche, c’est effectuer un travail de lumière précis et évocateur pour poser certains lieux et symboliser, mais pas systématiquement, les différentes adresses : où est-on et à qui parle-t-on ?
Il y a nécessité de résoudre la question clairement pour emmener le spectacteur dans le récit de Bashir Lazhar.

Dans la peau de Cyrano - Vendredi 4 août - Théâtre du nymphée 21h30 - Ouverture des portes à 20h30

Un spectacle de Stéphanie Marino, Nicolas Devort et Sylvain Berdjane, d’après une idée originale de Nicolas Devort.

Texte, musique et interprétation : Nicolas Devort
Direction d’Acteur : Clotilde Daniault
Collaboration Artistique: Stéphanie Marino
Création lumières : Jim Gavroy
Création graphique et dessins : Olivier Dentier
Une coproduction La compagnie qui va piano et Pony Production

Héros malgré lui, Colin est le personnage principal de l’histoire.
Son parcours personnel fait de lui un être cabossé et en recherche d’identité à qui l’on impose de faire du théâtre. Malgré sa réticence, et guidé par son professeur, c’est pourtant là qu’il va trouver un moyen de s’en sortir. Le personnage de Cyrano lui apparaît comme une révélation car Colin se découvre des similitudes avec lui.
Leur handicap (son nez pour Cyrano, son bégaiement pour Colin) est le socle commun de leurs difficultés : la peur du regard des autres, l’impossibilité de dire leur amour à celle qu’ils aiment, la solitude…
Le fait d’entrer dans la peau de Cyrano permettra à Colin de s’accepter et se libérer de lui même.

Note d’intention
Ce spectacle s’inscrit dans la continuité du travail de la compagnie autour du jeune public.
Après Le fabuleux voyage de la fée Mélodie qui s’ancre dans l’univers de la musique, Molière dans tous ses éclats ! qui permet de découvrir dès 5 ans un des plus grands auteurs classiques autour de la notion d’école du spectateur, Dans la peau de Cyrano s’adresse aux plus grands et aborde les difficultés de la construction de soi à l’adolescence.
Nous avons choisi de travailler sur cette période charnière dans l’évolution de l’enfant, car c’est là que les sujets de préoccupation se font plus profonds, plus intimes.
Le spectacle ose aborder avec les plus jeunes des thèmes sensibles comme le handicap, la mort d’un parent, les secrets de famille, le regard des autres…
La difficulté de se construire est amplifiée ici par le bégaiement du personnage principal, trouble émotionnel et comportemental, comme un écho à la difficulté de communiquer.
Mais la force de ce conte moderne réside dans les rencontres déterminantes que fera Colin, qu’elles soient humaines (un professeur, un ami, un amour…) ou littéraire (Cyrano).
Elles le guideront dans un parcours initiatique porteur d’espoir et lui permettront de prendre son envol.

Pratique

Du mercredi 2 au vendredi 4 août 2017
Au théâtre du nymphée
Festival de théâtre en partenariat avec le théâtre des Béliers parisiens

Ouverture des portes à 20h30 ; spectacle à 21h30
Réservations conseillées au 06 49 42 02 88
Billetterie à l’office du tourisme, sur le site : vaison-theatres.com/ et réseaux traditionnels (Fnac, ticketmaster…)

Le Porteur d’histoire
Tarif unique : 28€
Bashir Lazar
Tarif unique : 22€
Dans la peau de Cyrano
Tarif unique : 22€

Pass 3 spectacles : 60€


Pierre Aimar
Mercredi 19 Juillet 2017
Lu 268 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 82





Inscription à la newsletter