Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




1er au 5 octobre - Lyon, Opéra : Courant d'air. Installation - Performance au péristyle de l'Opéra

Depuis leur dernière rencontre à Sétif, lors du programme noir sur blanc 2006 2007, les plasticiennes Nada Boubekri, qui vit et travaille à Alger et Sandrine Picherit qui elle, vit et travaille à Lyon, ont décidé d’associer leur démarche d’artiste et leurs réflexions sur les questions de l’espace.


Présence partagée de trois villes : Lyon, Alger et Sétif

1er au 5 octobre - Lyon, Opéra : Courant d'air. Installation - Performance au péristyle de l'Opéra
Leurs recherches personnelles s’articulent autour des comportements des usagers dans la ville, de l’organisation des espaces civiques et également du paysage architectural urbain.
Elles ont choisi l’installation - qui sera aussi une performance - pour mettre en œuvre leur création, révéler l’espace par la lumière, le dessiner par la spatialisation sonore et l’interpréter avec la vidéo numérique.
Elles ont nommé leur projet : Courant d’air, il impliquera la présence partagée de trois villes : Lyon, Alger et Sétif.
Et de trois lieux : l’Opéra de Lyon en plein centre ville et son péristyle, lieu ouvert d’animations urbaines et musicales ; l’École Nationale des Beaux-arts d’Alger au cœur de la ville et qui la domine ; puis Sétif dont le lieu reste encore une énigme…
Le champ d’actions requis est le centre de chacune des villes avec toute l’énergie, les rythmes, les bruits, la circulation et aussi les différences de chacune d’entre elles.
Avec l’idée de donner aux usagers et au public une autre lecture du lieu dans la ville.

« Des concepts, des idées qu’on fait naître, qu’on rejette, qu’on voit, qu’on absorbe. Qui nous agressent, nous interpellent, nous guident, nous orientent, nous poussent à… rejeter ce qui nous frustre, nous handicape, nous dérange. »
Alger, mai 2008. Nada Boubekri


« Une fois les désirs et les inquiétudes formulés, au fil de nos visites promenades et autres trajets à travers Alger, je me suis senti apaisée quant à la direction que nous prenions toutes les deux. Même si j’aurais aimé déjà réaliser lors de ce séjour une ébauche de quelques images ensemble mais… En tout cas, j’ai déjà quelques matières sonores ! Mon minidisc étant quasiment toujours sur moi, j’ai pu capter ambiances, cris, chants, conversations et bien d’autres sons qui me permettront de réfléchir et de percevoir les premiers souffles de Courant d’air !!! »
Lyon, mai 2008. Sandrine Picherit,

Courant d’air sera exposé cette année à l’Opéra de Lyon du 1er au 5 octobre 2008, à Sétif et à Alger (École Nationale des Beaux Arts) en 2009.

Pratique

Vernissage de l'installation & performance le Mercredi 1er octobre à 19h en présence des artistes & tous les soirs de 19h à 23h
Renseignements 0826 305 325 et aux guichets de l'Opéra du mardi au samedi de 12h à 19h


contact@gertrude.asso.fr
Mardi 16 Septembre 2008
Lu 317 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter