Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




1955-2015 - Le musée de l’Annonciade à Saint-Tropez fête ses 60 ans

L’Annonciade, le plus beau des petits musées de France fête ses 60 ans en présentant les chefs d’œuvres de sa collection : De Seurat à Picabia, de Vuillard à Bonnard, de Matisse à Vlaminck, de Delaunay à Rouault, tous les artistes de l’avant-garde des années 1890 à 1914 sont présents avec des œuvres d’une qualité exceptionnelle. Pourtant si le musée de Saint-Tropez est connu au niveau mondial par les historiens d’art et par les amateurs, il demeure peu couru du grand public d’où la nécessité de fêter avec emphase les 60 ans de son existence.



© DR
© DR
En 2015, le musée de l’Annonciade met à l’honneur ses collections en organisant deux expositions autour d’elles. La première contera son historique, la seconde se veut plus muséale et inédite.
Une troisième exposition, prévue durant les mois d’été, retracera le Saint-Tropez de 1955 à partir de documents d’archives et une programmation de films clôturant en beauté cet anniversaire.

Hommage aux donateurs - 14 mars -1er juin 2015

Créé en 1922, à l’initiative du peintre Henri Person, dans le but de conserver sur place la trace du passage à Saint-Tropez des plus grands artistes de l’époque, ce premier musée appelé Museon Tropelen accueille, dans une salle de la mairie, 32 œuvres essentiellement des dons d’artistes  : Bonnard, Valtat, Signac... Le musée intègre en 1937 la chapelle de l’Annonciade, qui sera aménagé par Georges Grammont. L’Annonciade ouvrira en 1955 avec le legs que fait ce mécène de l’ensemble de ses collections. Son geste sera suivi de nombreux donateurs aussi la première exposition présentera la collection telle qu’elle fut en 1955, en remerciement à tous ces bienfaiteurs sans qui ce musée n’existerait pas.

Le plus beau des petits musées de france du 12 juin au 17 octobre 2015

Les chefs-d’œuvre de l’Annonciade, sont le reflet de l’avant-garde picturale de la fin du XIX° siècle et du début du XX° siècle. Réalisés pour la plupart entre 1890 et 1914, ils font partie d’une des époques les plus inventives de l’histoire de l’art.
En 1955, la présentation de Georges Grammont était celle d’un amateur d’art, d’un collectionneur et ami de nombreux artistes, aussi en 2015 l’accrochage doit être une mise en valeur plus muséale et contemporaine de la collection.
Pour les 60 ans du musée le public découvrira une présentation inédite et une nouvelle façon d’appréhender les divers courants plastiques

Et Dieu… créa un autre Saint-Tropez juillet- août 2015

Le Saint-Tropez de 1955 annonce un bouleversement au moment où s’ouvre le musée.
La cité des peintres tend à disparaître pour céder la place au cinéma et aux médias. Françoise Sagan devient tropézienne. Sa notoriété, sa bande, ses fêtes font la une de Match et du journal Elle. C’est aussi l’année où Roger Vadim tourne Et Dieu… créa la femme.
A partir de documents (photographies et textes) le musée présentera le Saint-Tropez de 1955 et un cinéma de plein air sera installé dans le jardin du musée en juillet et août avec une programmation de films tous datés de 1955 et en hommage aux actrices féminines d’alors Marina Vladi, Sophia Loren, Grace Kelly, Jeanne Moreau, Simone Signoret, Giuletta Masina, Katharine Hepburn…

Commissariat pour les trois expositions :
Jean-Paul Monery,
Conservateur en chef, L’Annonciade, musée de Saint-Tropez


Pierre Aimar
Jeudi 18 Décembre 2014
Lu 230 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter