Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




19/12 <> Bottes de prince et bigoudis. De et par Annabelle Sergent. Le Polaris à Corbas

Couchée sur la branche il y a Blanche, un filet de poésie Albane sort de sa bouche. Juste en dessous, le
plus simple des 7 remâche des vieilles chansons entre deux bouchées de sandwich jambon - cornichon.
Dans son château, la Lady se scrute dans le miroir…


Voilà les restes de la vieille histoire de Blanche-Neige.

19/12 <> Bottes de prince et bigoudis. De et par Annabelle Sergent. Le Polaris à Corbas
Oui mais voilà, Blanche sur sa branche parle depuis longtemps, de la brume s’échappe de sa bouche, y’a
l’écho dans le monde d’aujourd’hui… Aujourd’hui où l’on croise une bande de gamins délurés, où l’on
assiste à une brève hystérique - historique racontée de maîtresse d’école, où le prince sillonne les routes
dans son autocar jaune et noir, où la pomme de la tentation se trouve au rayon fruits du Super U local,
les fées ont perdu leurs baguettes magiques.
Un spectacle burlesque entre récit mythique et images contemporaines, une version largement revisitée
Blanche- Neige, et grandement inspirée des dessins animés cartoon.
Une version inédite de Blanche- Neige, où l’on apprend enfin que le baiser du prince n’y est pour rien.
Récit burlesque à déguster en famille
Tout public à partir de 6 ans > 55 minutes

Conte somnolent depuis 200 ans sur quelques pages des Grimm,

relu, dit, redit, filmé, vient de renaître dans la bouche d'Annabelle - revisiteuse de contes emprisonnés.
voilà que Blanche-Neige va nous devenir contemporaine, nous toucher enfin du bout de ses ailes jusqu'à briser le miroir de nos grimaçantes habitudes, de nos savoirs tout faits, de nos nouson-veut-pas-savoirs.
on sait tout, enfin, de cette jeune victime cernée par la violence, tour à tour étouffée, empoisonnée, emprisonnée par une société sans âme. Elle va rompre, tout quitter, découvrir en elle une telle force que le miroir figé, sans amour, va se fendre, se briser en mille miettes. sa parole sera enfin captée par un vieux bricoleur de TSF qui révèle le message de Blanche à un paquet de drôles drôlesses agglutinés sur une mob électrique »
Patrick Hétier, conteur

Quoique plus proche des sources du conte traditionnel de Blanche-Neige,

Bottes de prince et bigoudis flirte avec l’humour et les éclats de rire par de multiples clins d’oeil aux cartoons et par des jeux de scène débridés.
Une belle mère aux accents anglo-saxons, un miroir irrévérencieux, 7 petits nains cocasses, un petit pois
!), deux princesses…
Une version à la fois fidèle dans ses contenus mais très fantaisiste dans sa forme, jubilatoire pour les plus
jeunes et leurs parents qui y trouveront des indices inconnus des plus petits ; une lecture à plusieurs
niveaux donc un spectacle à déguster en famille ; on sent Annabelle Sergent très à l’aise dans ce genre
prête à improviser à l’envie. »
Catherine Ridé

Le Polaris
avenue de Corbetta
69960 corbas
fil : 04 72 51 45 55
lepolaris@lepolaris.org
www.lepolaris.org


pierre aimar
Mardi 9 Décembre 2008
Lu 242 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 82





Inscription à la newsletter