Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




16 au 18 avril. 22e Salon International du Livre Ancien, de l’Estampe et du Dessin, Paris, Grand Palais

Le Salon international du Livre Ancien, de l’Estampe et, pour la première fois cette année du Dessin, bénéficie d’un rayonnement international et représente la plus grande manifestation au monde dans sa spécialité.
Il met en lumière des oeuvres d’une grande valeur et d’une grande diversité à travers deux événements organisés conjointement : Le Salon International du Livre Ancien et le Salon International de l’Estampe et du Dessin.


Rendez-vous avec les trésors de notre patrimoine culturel :

Galleria Delleone Stupeur
Galleria Delleone Stupeur
Unique en son genre, ce rendez-vous culturel exposera en pleine lumière le plus extraordinaire ensemble de livres rares ou curieux, manuscrits originaux, cartes anciennes, photographies, estampes et dessins. Pendant trois jours, amateurs, curieux, conservateurs, éditeurs spécialisés, libraires, marchands, se retrouveront sous l’écrin de la nef mythique du Grand Palais et partageront leur passion pour les sources originelles de nos savoirs et de nos émotions.
Pour l’édition 2010, l’invité d’honneur sera la Bibliothèque interuniversitaire de médecine (BIUM). La présence de cet invité d’honneur a motivé le choix d’un seul et unique grand thème pour ce Salon 2010 : LE CORPS. Le département des Estampes et de la Photographie de la Bibliothèque nationale de France (BnF) présentera également une sélection de chefs d’oeuvre comme de pièces moins connues autour du thème du corps.
Ce thème aborde des savoirs multiformes dans les domaines des Sciences, de la Médecine, des Beaux-Arts, de l’Esthétisme, de la Littérature, de la Philosophie, de l’Histoire, du Sport... Cette thématique sollicite une multitude de sujets où les contraires peuvent se rencontrer : la beauté des corps esthétiques côtoiera la difformité des corps monstrueux, la parure des corps contrastera avec sa nudité, le corps soigné répondra au corps malade, le corps désirant fera écho au corps enfantant, le corps souffrant des martyrs tranchera avec le corps glorieux des sportifs, le corps intégral se divisera en corps fragmenté.
Bien au-delà des représentations classiques, il sera également question de l’aspect non-figuratif du corps. Cette source d’inspiration a donné naissance à de nombreuses estampes abstraites où la symbolique du corps est composée par des jeux de lumière, de mouvement, de lignes, de matière...
Alain Nicolas,
Président du Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne


pierre aimar
Mercredi 27 Janvier 2010
Lu 965 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 27





Inscription à la newsletter