Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




16.11.10 > 13.02.11 : expositions “Jardins impressionistes”, Musée Thyssen-Bornemisza, Fondation Caja, Madrid

“Jardins impressionistes” est le titre de l’exposition que proposent, du 16 novembre 2010 au 13 février 2011, le Musée Thyssen-Bornemisza et la Fondation Caja Madrid.


Les jardins dans la peinture, les grands protagonistes de l’hiver culturel à madrid

Dans les salles de ces deux institutions culturelles de Madrid s’offre une vaste vision du jardin dans la peinture depuis la moitié du XIX ème siècle et jusqu’au début du XXème siècle à travers 140 toiles des précurseurs des impressionnistes comme Delacroix et Corot, des maîtres de l’impressionnisme comme Manet, Monet, Pissarro, Renoir, Sisley ou Berthe Morisot, ainsi que de grands peintres de la génération suivante comme Cézanne, Van Gogh, Gauguin, Klimt, Munch et Nolde.
Parmi les œuvres exposées à Madrid se trouvent des prêts d’importantes institutions internationales telles que le Metropolitan Museum de New York, le Musée d’Orsay de Paris et la Tate Gallery de Londres. L’exposition – réalisée en collaboration avec la National Gallery d’Edimburg - montre la relation entre la peinture et les jardins à partir de 1860.
À cette date, les jardins devinrent très populaires en France à cause de l’introduction de nouvelles espèces provenant d’Asie, d’Afrique et d’Amérique et de l’ouverture au grand public des premiers parcs royaux. Cultiver et admirer les fleurs dans des jardins fut ainsi une des activités préférées durant les dernières années du XIX ème siècle, également pour les maîtres de la peinture.

L’exposition commence au Musée Thyssen-Bornemisza, avec les précurseurs du jardin impressionniste, notamment les fleurs du romantisme de Delacroix. L’itinéraire se poursuit avec la vision des impressionnistes du jardin, basée en trois oppositions : jardin urbain/jardin naturel, jardin public/jardin privé et jardin décoratif/potager.
Ensuite, l’exposition se déplace à la Fondation Caja Madrid, avec des œuvres tardives de Monet et de Pizarro, leur influence dans la peinture européenne et américaine du début du XX ème siècle et les premières avant-gardes, soit l’expressionisme et l’art abstrait. De même, l’une des salles est consacrée aux peintres espagnols tels que Sorolla et Regoyos.


pierre aimar
Mercredi 20 Octobre 2010
Lu 1114 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter