Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




15 mars au 31 août, exposition «Splendeurs de l'Empire, autour de Napoléon et de la Cour impériale », Château de Malbrouck à Manderen (Moselle)

Le Château de Malbrouck à Manderen - site du Conseil Général de la Moselle - présente, du 15 mars au 31 août 2009, l’exposition «Splendeurs de l'Empire, autour de Napoléon et de la Cour impériale », en partenariat avec la Fondation Napoléon et avec le concours de dix-huit musées, institutions culturelles, ainsi que plusieurs collections particulières.


15 mars au 31 août, exposition «Splendeurs de l'Empire, autour de Napoléon et de la Cour impériale »,  Château de Malbrouck à Manderen (Moselle)
« Au pays des trois frontières » - France, Allemagne, Luxembourg - le Château de Malbrouck réunit près de trois cents œuvres d'art, objets historiques, documents manuscrits et autres pièces originales de première importance pour évoquer la vie de Napoléon à travers les « grands moments » de son existence, placés sous le regard des artistes. Afin de former un vaste tableau de la société napoléonienne, l’exposition présente par touches, la Cour et la famille impériales, les campagnes militaires, les réformes institutionnelles ou encore l’empreinte laissée par l’Empereur en Lorraine et sur la rive gauche du Rhin.

NAPOLÉON, REGARDS SUR UN DESTIN

D'Ajaccio à Sainte-Hélène, la destinée de Napoléon Bonaparte se trouve condensée et symbolisée dans des chefs-d’œuvre tels que le portrait de l'Empereur, la tête couronnée (1807) de David ou encore le dessin préparatoire de la grande peinture du Sacre, œuvre du même peintre. A côté de ces pièces maîtresses, sur un autre registre, le trône de Napoléon du Corps législatif, ou le chapeau de l'Empereur porté à Waterloo, rythment le chemin qui mène de la gloire de l'Empire à sa chute.

LE STYLE « EMPIRE », UN SOMMET DES ARTS DÉCORATIFS

Volontiers utilisées à des fins de célébration du pouvoir, la peinture et la sculpture contribuent à « la légitimation symbolique du souverain ». Mais les arts apparaissent aussi comme la manifestation d'un authentique « art de vivre » élevé à un très haut degré de perfection. Les travaux des ébénistes, orfèvres et bronziers, les surprenantes réalisations des horlogers ou encore celles des manufactures de porcelaine attestent, de façon parfois époustouflante, la qualité d'un artisanat de luxe que l'Empereur et la Cour favorisent par un mécénat fécond.

LA COUR ET LA FAMILLE IMPÉRIALES

Dans l'encouragement apporté aux arts, la famille impériale joue un rôle de premier plan, en particulier l'impératrice Joséphine, dont la culture et le goût développé apparaissent comme de puissants stimulants. Et les proches de l'Empereur, de Madame Mère aux frères et sœurs de Napoléon, par leur statut même, influencent eux aussi les artistes et artisans d'art en suscitant des commandes ou en faisant l'objet de nombreux portraits, dont un choix significatif est présenté au château de Malbrouck.

NAPOLÉON EN CAMPAGNE(S)

Parmi les réalisations artistiques de ce temps, certaines trouvent leur inspiration indirecte dans les campagnes militaires, comme en témoigne le style « retour d'Égypte ». À Alexandrie ou devant le Sphinx, les peintres sont là, ou bien restituent après coup des scènes à jamais célèbres. Des batailles qui, dans toute l'Europe, ponctuent dans le sang la marche triomphale de l'Empereur, avant de le contraindre au repli et de lui infliger les défaites ultimes. Les gravures réalisées vers 1860 d'après Carle Vernet « immortalisent » ainsi pas moins de cinquante-deux batailles napoléoniennes, de Millesimo à Waterloo…

NAPOLÉON, FONDATEUR DE LA FRANCE MODERNE

Le terrible bilan des guerres menées par la France impériale est-il compensé, sur le plan institutionnel, par la « naissance de la France moderne » ? Dans d'innombrables domaines, en tout cas, l'héritage de la période napoléonienne demeure vivant. Il suffira de mentionner le Code Civil, les lycées, le baccalauréat, mais aussi l'organisation administrative du territoire découpé en départements, l'instauration, sous le Consulat et l'Empire, du Conseil d'État, de la Cour des Comptes, des prud’hommes et bien d'autres créations encore évoquées à travers des objets et documents historiques.

NAPOLÉON, LA LORRAINE ET LA RIVE GAUCHE DU RHIN

S'il s'applique à toute la France, et particulièrement aux quatre départements de l'actuelle Lorraine, le schéma institutionnel alors mis en œuvre affecte aussi des territoires annexés qui constituent aujourd'hui les partenaires de la « Grande Région Saar-Lor-Lux » : la Sarre, la Lorraine et le Luxembourg, sans oublier la Rhénanie-Palatinat ou la Belgique francophone. Un destin partagé, dont l'histoire et les musées conservent d'abondantes traces.

LE CATALOGUE
"Splendeurs de l'Empire. Autour de Napoléon et de la cour impériale"
Edition bilingue français-allemand, 184 pages - Editions Serpenoise - 19 €

LE CHÂTEAU DE MALBROUCK

Le Château de Malbrouck à Manderen en Lorraine est construit par Arnold VI seigneur de Sierck de 1419 à 1434, année où le château est déclaré en mesure de soutenir un siège. Mais il faut attendre 1705 pour que le château connaisse le devant de la scène historique lors de la Guerre de Succession d'Espagne grâce à son hôte célèbre, le duc de Malbrouck. Classé monument historique en 1930, racheté par le Conseil Général de la Moselle en 1975, le château est entièrement réhabilité et renaît de ses ruines en septembre 1998. Dans le cadre de sa programmation culturelle, le château de Malbrouck situé à proximité des frontières luxembourgeoise et allemande, accueille d'importantes expositions de caractère historique et artistique qui drainent un large public européen, telles celles consacrées à que Ousmane Sow en 2004, à la thématique des Dragons en 2005, ou encore à celle du merveilleux en 2007 et 2008.

INFORMATIONS PRATIQUES
Château de Malbrouck - Site du Conseil Général de la Moselle - 57480 Manderen
Tel : + 33 (0)3 87 35 03 87 - malbrouck@cg57.fr - www.chateau-malbrouck.com


pierre aimar
Mercredi 4 Mars 2009
Lu 317 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter