Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




15 au 18 avril, Festival d'humour du Cap d'Agde avec Patrick Timsit au Palais des Congrès

Le 7ème festival d'humour du Cap d'Agde se déroule du 15 au 18 avril 2010 au Palais des Congrès.
Cette année, les artistes présent sont :
jeudi 15 avril à 20 h 30 - Patrick Timsit "The one man stand up show"
vendredi 16 avril à 20 h 30 - Le duo des Non "Tel est Bourcagneux"
samedi 17 avril à 20 h 30 - Christelle Chollet "L'empiafée"
dimanche 18 avril à 20h30 - Daniel Villanova "L'été"


Jeudi 15 avril 20h30 : PATRICK TIMSIT « THE ONE MAN STAND UP SHOW » (Un homme seul, debout !)

15 au 18 avril, Festival d'humour du Cap d'Agde avec Patrick Timsit au Palais des Congrès
PATRICK TIMSIT a pris une grave décision : Patrick Timsit revient enfin, seul sur scène, après
treize ans d’absence avec son nouveau one man show. Ecrit avec la ‘dream team d’auteur’ de
ses débuts, BRUNO GACCIO (Les guignols de l’info) et JEAN-FRANÇOIS HALIN (Les guignols
de l’info, Groland, OSS 117 : le Caire nid d’Espions).
Armé de sketches en béton, il s'amuse à jouer les sales types, ce qui est finalement un
registre assez récurrent chez lui. Impertinent, politiquement incorrect, l'humoriste associe
humour mordant et tendresse, pour railler tour à tour la politique, la religion, la misogynie,
le racisme et les principaux sujets de société.
Ce One man stand-up show est mis en scène d'Etienne de Balazy. Un titre à rallonge que
Patrick Timsit commente : « J'ai décidé de faire un spectacle et les gens du métier me
demandaient « Tu vas faire un stand- up ou un one man ? ». Je vois ce qu'ils veulent dire,
mais ce n'est qu'un aspect technique. Pour le one man, il y a des sketches et des noirs
lumières, alors que pour le stand-up, vous vous adressez plus à des gens. Mais je fais un
spectacle sur tout. Et quand cela a été traduit, tout d'un coup l'idée du Spectacle de
l'homme seul debout m'a plu.
Etre un homme debout, psychologiquement, c'est une façon de marquer une dignité. C'est
symbolique, j'avais envie de dire que l'on a encore quelque chose à dire. »
Pour ce nouveau spectacle Timsit ferait fort. Selon le Figaro Magazine « ses textes rincent
les esprits à grandes eaux, s'attaquent avec l'efficacité d'un puissant détachant aux saletés
d'une société drôlement mise à nue ».
Ici, apparemment, pas de politiquement correct. « L'humoriste qui se dit décomplexé
apparaît plus corrosif, plus provocateur que jamais. Rien n'échappe à son ironie cinglante »
commente Télérama. « Le but du jeu, c'est surprendre » conclut Patrick Timsit.
Alors laissons-nous prendre au jeu des surprises en sa compagnie.

Vendredi 16 avril 20h30 : LE DUO DES NON, « TEL EST BOURCAGNEUX »

Devant la morosité ambiante et quasi planétaire, et pour faire face aux volontés affichées de supprimer tout usage de zygomatiques après 18 heures. Spectacle écrit par Jean-Jacques CRIPIA créateur et auteur du Duo des Non, interprété par Michel BAUCHAR et Jean-Jacques CRIPIA avec la participation exceptionnelle de… Josiane Bézeril ! Il fallait qu’il arrive ! Il est arrivé !
Certes pas le messie, c 'est déjà fait… mais le tout nouveau spectacle du DUO DES NON ! TEL EST BOURCAGNEUX !
Après avoir rangé les flonflons de la fête, Bourcagneux s'ouvre aux nouvelles technologies et accède au média roi qu'est la télévision ! Retrouvons la population locale en charge de programmes originaux et évoluant dans de nouvelles attributions :
cap sur Maryse, Geneviève, mademoiselle Josiane élégantes et volubiles hôtesses… rejoignons le groupe de parole de l’abbé Tayère… dansons avec le professeur Carrère… assistons, aux premières loges, à de "gendarmesques" manoeuvres… égrenons une larme au souvenir de vestiaires d' antan… émerveillons nous des prouesses du magicien itinérant et pourquoi ne pas assister, enfin, à la matérialisation de la famille Castagut ?... plus tout le reste à peine racontable …
Bref de quoi passer 2 heures en oubliant la crise… hormis celle de rire ! Tel est Bourcagneux ! Un exemple à suivre !

Samedi 17 avril 20h30 : CHRISTELLE CHOLLET « L’EMPIAFÉE »

Un pianiste ensmokingué, très classe, attaque les premières notes de « L’hymne à l’amour ».
Son envolée est interrompue par l’irruption volcanique de Mopi (Christelle Chollet) une
blonde en minishort, bas résilles, bottée et casquée façon livreur de pizzas.
Elle affirme être envoyée par sa boîte, «SOS Chanteuse».
D’habitude spécialiste de Lorie, elle vient remplacer au pied levé Edith Piaf et se laisse vite
aller à des confidences façon «stand up» : Sur les problèmes du célibat : « C’est pas évident
de trouver un bon mari à notre époque. L’année dernière, y’a un mec riche qui s’est libéré ;
pas trop vieux, une super situation… et ben c’est Carla Bruni qui nous l’a piqué!»
Sur son agacement envers le mec de Marylou, sa meilleure amie : «Le mari de Marylou ? Oh,
le look de cake ! La première fois que je l’ai vu, il portait des culottes, des bottes de moto,
un blouson de cuir noir avec un aigle (*)»
Sur son ex qui passait des nuits sur sa console de jeu : «il passait plus de nuits avec Lara
Croft qu’avec moi ; à la fin je me déguisais en manette pour qu’il me tri- pote!» Sur ses
soirées entre filles ou sur son engagement pour la réhabilitation du slow en discothèque.
D’ailleurs, vous pouvez la rejoindre dans ce combat, sur le site
www.viveleretourduslowendiscothèque.com. Des stand up sur la vie d’une trentenaire
célibataire d’aujourd’hui, un scénario bien ficelé bourré de surprises
et de rebondissements, une grande complicité avec le public, beaucoup d’humour et de grosse
déconne, des tubes d’Edith Piaf version Claude François, Blues, Slow, Broadway, Salsa,
Reggae…Et même Rap…
« Avec moi Piaf ça déchire sa race, Diam’s à coté c’est Nana Mouskouri ! »
L’humour incisif, vif et percutant allié aux tubes de Piaf brillamment réinventés font de
l’emPIAFée un spectacle unique à ne surtout pas manquer.

Dimanche 18 avril 20h30 : DANIEL VILLANOVA « L’ETE »

(4ème et dernier volet des « 4 Saisons ») Il y a de ça quelques années Daniel Villanova
lançait une grande fresque humoristique en quatre volets intitulée« Les Quatre Saisons ».
Le pari était simple : il s’agissait pour lui d’observer et de retranscrire la vie quotidienne
d’un village languedocien à travers le prisme des saisons. Un projet simple et fou en même
temps puisque le village choisi par l’artiste pour son observation n’était autre que le
fameux Bourougnan, lieu mythique s’il en est, où rien ne peut se passer dans la simplicité,
où le moindre petit déplacement d’air peut provoquer un cataclysme burlesque tellement
l’atmosphère y est imprégnée de folie comique.
La preuve ? Les spectateurs avisés l’ont déjà eue en assistant aux représentations des 3
premières saisons, « L’Automne », donc, « L’Hiver », et « Le Printemps », 3 histoires qui
ont déchaîné l’hilarité au quatre coins de notre Midi.
Mais ce qui est commencé doit être mené jusqu’au bout. C’est la règle que l’humoriste s’est
fixé dès le départ de cette belle aventure. C’est donc avec un plaisir non dissimulé, une
grande fierté, et le sourire en coin qu’il nous annonce la livraison du dernier chapitre de sa
tétralogie : « L’ETE », qui constituera la « suite et fin » des aventures rocambolesques de
Raymond, Lucette, José, et tous les autres héros bourougnannais.
Daniel Villanova y reste fidèle au ton personnel et au style irremplaçable de ses solos.
Comme toujours, c’est le rire qui mène la danse jusqu’au bout… de « L’été ».

Renseignements & réservations

Office du Tourisme du Cap d’Agde : 04 67 01 04 04
Infoline : 06 25 410 437
FNAC/CARREFOUR/NUGGETS/GEANT/HYPER/ SUPER U / France BILLET 0 892 68 36 22 ( 0.34 € par minute) www.fnac.com
AUCHAN/VIRGIN/LECLERC/GALERIE LAFAYETTE/CORA/CULTURA 0 892 390 100 ( 0.34 € par minute)
www.ticketnet.fr
www.vincentribera-organisation.com


pierre aimar
Mercredi 10 Mars 2010
Lu 1888 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 81










Inscription à la newsletter