Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




14 novembre au 1er mars 2009 > Le Creusot, L'Arc, Scène Nationale : Erró, La Comédie Humaine

Contempler les oeuvres d’Erró, c’est comme assembler un puzzle ou encore suivre un flux continu d’images, à la fois équivoque et énigmatique, toujours vital et émoustillant. Rêve surpeuplé d’apparitions grotesques, érotiques, sanglantes et enfantines…


14 novembre au 1er mars 2009 > Le Creusot, L'Arc, Scène Nationale : Erró, La Comédie Humaine
L’univers plastique de ce peintre majeur associe les styles et les langages figurés, dans une forme de jubilation critique qui nous plonge d’emblée dans le monde et ses antagonismes, sa cacophonie, ses mythes.Dans les années 60, Erró hérite des provocations dadaïstes et de leur Réalisme où les happenings attaquent les conventions en n’admettant aucune frontière entre les genres. Depuis lors, il puise ses matériaux dans la manne toujours renouvelée des images que la société consomme de manière croissante, qu’elles soient banales, triviales, quotidiennes ou prestigieuses. Avec sa lame, il taille dans le temps et nous offre en exorcisme son abécédaire magique : oiseaux, poissons, machines, femmes, soldats, hommes politiques, héros de BD… toute la fable de notre monde.
 «Viva la Revolution », «Les amazones» «Hommage à Walt Disney » ou «American army leaving Iraq», du 14 novembre au 1er mars nous accueillerons l’oeuvre de cet artiste prolixe parfois qualifié de «Noé du déluge médiatique», à travers une nouvelle série d’éditions numériques sur toile. Une fastueuse et tragique odyssée, avec laquelle l’infatigable archiviste du chaos pastiche et détourne avec dérision les fragments d'une mythologie contemporaine. Pour le plaisir de contredire, la joie de provoquer, le bonheur d’être seul contre tous, mais aussi, nous dit-il, parce que pour lui la peinture est la forme privée de l’utopie.


"L’œuvre d'Erró des vingt derrière années montre le développement d’un langage pictural souverain et irrémédiablement hédoniste, dans lequel l'artiste présente un résumé presque encyclopédique de ses œuvres antérieures qu'il complète avec des bandes dessinées et des dessins animés mais aussi avec des dessins faits sur ordinateur et des manipulations sur écran. Les formats de ces œuvres atteignent parfois des dimensions gigantesques ; les figures bien connues d’hommes et de femmes, ironisant le cliché héroïque de superman, représentent une version apocalyptique de la société post moderne de cette fin de siècle. On peut dire que, malgré l’apparent dynamisme et la richesse hédoniste très séduisante de ces images, Erró exprime sa violente critique du pictural à la fin du siècle dans une monumentale — et ironique — fresque. Le poids insoutenable des clichés vides montre tant le caractère superficiel de l’image façonnée par les médias que les vrais dangers de la manipulation, de l’agressivité, et du manque désespérant d’orientation de l’individu face à ce déferlement." Extrait du catalogue "Erró, von Mao bis Madonna"

Pratique

Erró, La Comédie Humaine
Exposition du 14 novembre au 1er mars 2009
vernissage : vendredi 14 novembre à 18h30 / entrée libre
L'Arc, Scène Nationale du Creusot (1h20 TGV Paris/Le Creusot)

Esplanade François Mitterrand
BP 5 - 71201 Le Creusot cedex
03.85.55.43.39.82/06.60.75.63.63
www.larcscenenationale.fr:// www.larcscenenationale.fr


pierre aimar
Mardi 16 Septembre 2008
Lu 347 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 199





Inscription à la newsletter