Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




13e Concours Géza Anda. Concert final avec distribution des prix le 16 juin 2015 à la Tonhalle de Zurich

Direction musicale: Karl-Heinz Steffens


Un interprète ne peut pas « apprendre » une œuvre, il doit être en symbiose totale avec elle ». Le pianiste suisse Géza Anda, né à Budapest en 1921 a continuellement mis ses paroles en actes. Il fut un professeur très prisé, pour qui l'encouragement de l'individualité était primordial, soit sur le podium soit dans le studio d'enregistrement. L'héritage musical de cet artiste d'exception, trop tôt disparu en 1976 continue à vivre et à rayonner plus que jamais dans le monde de la musique.

Le Concours Géza Anda (Zurich) - Avec tradition dans le futur

Afin de conserver l'héritage musical de son époux, sa veuve Hortense Anda-Bührle créa en 1978 la Fondation Géza Anda. Elle resta jusqu'à sa mort en 2014 une des personnalités les plus éminentes ainsi qu'un généreux mécène de la vie culturelle suisse. En 1979, eu lieu le premier concours Géza Anda. Ce concours de piano qui se tient tous les trois ans est un des plus renommés sur le plan international aux côtés des Concours Chopin de Varsovie, ARD de Munich, Reine Elisabeth de Bruxelles, Tchaïkovski de Moscou, Esther-Honens de Calgary, Beethoven de Bonn et enfin le Concours de Leeds. Parmi les lauréats du Concours Géza Anda on trouve des noms célèbres comme ceux de Georges Pludermacher (1979), Hüseyin Sermet (1985), Matthias Kirschnereit (1991), Dénes Várjon (1991), Konstantin Scherbakov (1991), Pietro De Maria (1994) et Alexei Volodin (2003), qui se produisirent devant un large public et conquirent ensuite les scènes internationales. En 2012, il fut pour la première fois possible de suivre la finale du concours en livestream dans l'internet. La pianiste russe Varvara Nepomnyashchaya en fut la lauréate. Elle remporta également le prix du public ainsi que le prix spécial Mozart.

Un concours qui accompagne ses lauréats de manière durable

Tandis qu'un prix remporté dans d'autres concours sert uniquement à améliorer la biographie des pianistes, l'engagement de la Fondation Géza Anda persiste bien au-delà de la remise du prix (1er prix 30'000 franc suisses). L'objectif est de fournir aux jeunes artistes non seulement un tremplin, mais de les soutenir après la première euphorie de la victoire de manière continue et de les accompagner lors de leurs premiers pas dans leur carrière. Les lauréats du prix Géza Anda sont pendant trois ans pris en charge et obtiennent grâce aux nombreux partenaires de haut niveau la possibilité de faire des expériences plus approfondies sur la scène, en tant que solistes, ainsi qu'avec des orchestres.
Plus d´infos sur le concours: bit.ly/1Qi8RHr.

Présentation du Concours Géza Anda 2015 - débuts d'une nouvelle génération de pianistes

Le «13e Concours Géza Anda » aura lieu entre le 6 et le 16 juin 2015 à Zurich . Le président du jury sera cette année le chef d'orchestre espagnol Jesús López-Cobos, un hôte bienvenu dans les opéras de Berlin, Vienne, Venise et Madrid. Ses engagements récents l'ont emmené entre autres à Londres, Cincinnati et Lausanne. Aux côtés d'Andrea Bonatta, d'Aleksander Madzar, de Bryce Morrison, d'Elisso Virsaladzé et de Gérard Wyss figurent également dans le comité d'experts deux anciens lauréats du «Concours Géza Anda», à savoir Filippo Gamba et Alexei Volodine.

98 jeunes gens talentueux, originaires de 20 pays ont posé leur candidature pour le Concours 2015. Après une présélection rigoureuse et un premier tour des préliminaires ouvertes au public à partir du 6 juin, les 12 à 14 candidats retenus auront la chance de faire preuve de leur capacité au conservatoire de musique de Zurich les 10 et 11 juin, avec un récital plus large choisi par les jurés, dont les morceaux obligatoires font partie du répertoire préféré de Géza Anda. La demi-finale aura lieu le 13 juin, à la Tonhalle de Zurich, où six jeunes artistes seront accompagnés du Musikkollegium Winterthur sous la baguette de Theodor Guschlbauer. Elle sera comme chaque année dédiée entièrement à Wolfgang Amadeus Mozart. Le prix Mozart pour la meilleure interprétation d'un de ses concertos pour piano sera traditionnellement attribué par le Musikkollegium Winterthur.
La grande finale avec remise des prix, sera cette année à nouveau transmise en livestream sur l'Internet et également diffusée par la radio Suisse SRF2. Elle aura lieu le 16 juin avec la participation de l'orchestre de la Tonhalle de Zurich. Le concert sera dirigé par Karl-Heinz Steffens, directeur musical de la Deutsche Staatsphilharmonie Rheinland-Pfalz. Après sa production très remarquée du « Ring » à Halle et à Ludwigshafen en 2013, il avait recueilli un grand succès sur le plan international, lorsqu'il dirigea à La Scala (où il remplaça au pied levé Daniel Barenboïm malade) la première du « Crépuscule des dieux » de Richard Wagner.

Les phases du concours

- 1er tour : auditions
6-8 juin 2015
Conservatoire de musique de Zurich MKZ
- 2e tour: Récitals
10 et 11 juin 2015
Conservatoire de musique Zurich MKZ
- 3e tour(Mozart) : demi-finale
13 juin 2015
Tonhalle Zürich
- 4e tour : concert final
16 juin 2015
Tonhalle Zurich (Grande salle)

Prix
1er prix: 30 000 francs suisses
2ème prix: 20 000 francs suisses
3ème prix: 10 000 francs suisses
Nombreux concerts, guidance personelle et management gratuit pendant 3 ans.

Plus d'infos : www.geza-anda.ch
Plus d'infos Géza Anda: bit.ly/1CU5q2B


Pierre Aimar
Jeudi 30 Avril 2015
Lu 185 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 78





Inscription à la newsletter