Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




13 février au 21mars. Composite visions au Centre d'art de Neuchâtel

Le CAN (Centre d'art de Neuchatel) accueille en ce début d’année 2010 une exposition proposée par le CCNOA dans le cadre d’un échange. Le CCNOA montre dans nos locaux une ambitieuse exposition collective nommée COMPOSITE VISIONS, tandis que des artistes proches du CAN ont monté une exposi-tion au CCNOA fin 2009, sous le titre d’Hyperconcret.


Daniel Göttin, Network 22, 2003, (Adhesive tape)
Daniel Göttin, Network 22, 2003, (Adhesive tape)
Après 2step, minimalpop, Painted Objects, Double Exposure, A Bit O’ White, My Eyes Keep Me In Trouble, Yo, Mo’ Modernism et With Your Eyes Only, COMPOSITE VISIONS est la neuvième exposition collective itinérante organisée par CCNOA, Bruxelles, Belgique.
Ces dernières années, l’idée de « réductif » fait l’objet d’un retour impressionnant sur les devant de la scène. On retrouve des traces de l’idée de l’art réductif et de pratiques artistiques similai-res de nombreuses oeuvres sous les feux de la rampe, notamment en réaction aux déclarations post-modernistes vigoureuses d’artistes et de critiques depuis la fin des années 80. L’esthétique du réductif, du non-objectif et du concret fait donc l’objet de nouvelles réflexions dans les prati-ques artistiques contemporaines.
Relativement sous-estimé dans le discours et les débats artistiques, le «réductif» reste une antithèse crédible face à la réintroduction de la peinture figurative et l’émergence des nouveaux médias. Grâce aux prises de position d’artistes tels que Mosset, Charlton, Armleder, Morellet, Palermo et d’autres dans les années 80 et 90, le genre s’est repris ces dix dernières années et a lentement retrouvé le chemin de l’affirmation en y intégrant les préoccupations du « ici » et « maintenant », renouvelant ainsi son genre.
En outre, les escapades croisées avec d’autres démarches artistiques ( pop art, installation, nou-veaux médias, etc.) jouent un rôle majeur dans cette nouvelle interprétation du «réductif », qui, plus qu’un mouvement, doit s’entendre comme un terme collectif qui regroupe diverses appro-ches de la notion.
COMPOSITE VISIONS trouve ses origines dans une multitude d’influences habitant la pensée et la pratique d’artistes qui partagent cette même exploration du monde « réductif ».
Organisé par CCNOA, Bruxelles, COMPOSITE VISIONS est composée d’oeuvres de 16 artistes internationaux et a pour but d’offrir une vision d’ensemble des potentialités de l’art réductif, Ce type d’exposition n’a pas l’ambition de présenter la diversité du genre dans son intégralité, mais simplement de documenter une partie de la pensée qui l’habite.
Tilman et Petra Bungert, CCNOA, Bruxelles

Artistes exposants :
Kjell Bjorgeengen (No), Julian Dashper (Nz), Edith Dekyndt (Be), Délphine Deguislage (Be), Daniel Göttin (Ch), Clemens Hollerer (At), Camila Oliveira Fairclough (Br/Uk/Fr), Ingrid Maria Sinibaldi (Fr), Michal Skoda (Cz), Til-man (De/Be/Us, Alan Uglow (Uk/Us), Jan Van Der Ploeg (Nl), Dan Walsh (Us), Lars Wolter (De), Carrie Yamaoka (Us), Beat Zoderer (Ch)

Centre d’art Neuchâtel
37, Rue des Moulins 2000 Neuchâtel
T :+41 (0)32 724 01 60
www.can.ch


pierre aimar
Mardi 26 Janvier 2010
Lu 613 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter