Sortir ici et ailleurs, magazine des arts et des spectacles

Membre du Syndicat de la Presse Culturelle et Scientifique (SPCS) et de la Fédération Nationale de la Presse Spécialisée (FNPS)




12 juin au 19 septembre 2010, H2O Œuvres de la Collection Sandretto Re Rebaudengo, au palais Lumière d'Evian

Avec cette exposition, la ville d’Evian a choisi d’explorer un thème qu’elle connaît particulièrement bien, celui de l’eau.
L’exposition présentera une sélection de travaux réalisés par 18 artistes internationaux qui, par le biais de différents médias (sculpture, installation, vidéo, photographie, peinture) se confrontent au thème de l’eau à travers une approche du sujet très différente – du naturel à l’artificiel, et de leur vision des paysages à la forme humaine. Les artistes de l’exposition passent d’une approche ludique à une déclinaison catastrophique de l’élément de l’eau.


Flavio Favelli, Museum, 2007 Courtesy Fondazione Sandretto Re Rebaudengo, Torino
Flavio Favelli, Museum, 2007 Courtesy Fondazione Sandretto Re Rebaudengo, Torino
Artistes présentés dans l’exposition :
Andrea Abati, Doug Aitken, Stefano Arienti, Lina Bertucci, Daniele De Lonti, Flavio Favelli, Douglas Gordon, Jeppe Hein, Noritoshi Hirakawa, Damien Hirst, Carsten Höller, Karen Kilimnik, Sharon Lockhart, Eva Marisaldi, Herman Pitz, Charles Ray, Toshio Shibata, Fiona Tan, Nobuko Tsuchiya

Carsten Höller présente un mammifère cétacé en Balena Bianca et une autre réalisation intitulée Véhicule, une sculpture composée de deux énormes roues dans lesquelles il a pendu ses chemises comme des voiles colorées qui peuvent être poussées par le vent et jouent de leur reflet sur l’eau.
Jouant avec l’idée d’une méduse transparente ayant pour signification le transport, Nobuko Tsuchiya insiste pour nous emmener dans un voyage imaginaire à la découverte des océans. L’artiste italien Flavio Favelli au contraire, montre de rares coquilles et coraux, comme témoins de la façon dont l’homme détruit l’environnement. Ce thème est également défendu par l’artiste Fiona Tan dans les scènes de sa vidéo poétique et également dramatique qui crée le suspens et la tragédie imminente, par l’évocation d’inondations extrêmes et d’ouragans résultant du désastre de l’environnement. La fonte des icebergs est le sujet de la vidéo de Doug Aitken, qui offre des images de beauté et de terreur d’un monde en
changement constant, alors que les travaux de Charles Ray, intitulés Viral Recherche mettent en scène des formes virales à travers une table en verre transparente sur laquelle des bouteilles et des cruches de tailles différentes sont placées, contenant un liquide noir qui flotte dans des récipients à l’aide d’une série de tubes connectés entre eux. Il existe une corrélation romantique entre le littoral italien noir d’Andrea Abati et celui de la liaison entre le corps humain et les liquides qu’ils produisent démontrés dans les photographies de Noritoshi Hirakawa.

Pratique

Palais Lumière
Quai Albert Besson - 74500 Evian
04 50 83 15 90 / 04 50 83 10 00
www.ville-evian.fr
courrier@ville-evian.fr
Horaires
Le Palais Lumière est ouvert tous les jours, de 10h30 à 19h(sauf le lundi : 14h-19h)
Tarifs
Plein tarif : 10 €
Tarif réduit, sur présentation de justificatifs : 7 € (groupes d’au moins 10 personnes, étudiants, demandeurs d'emploi, enfants de 10 à 16 ans, personnes handicapées, familles nombreuses, carte loisirs, partenariat hôtels) Gratuit pour les enfants de moins de 10 ans, les groupes scolaires et les
journalistes (sur présentation d’une carte de presse).
Visites commentées pour les groupes, y compris scolaires, sur réservation : 50 € par groupe de 10 à 30 personnes, en plus du ticket d’entrée (sauf pour les scolaires)
Visites commentées pour les individuels tous les jours à 14h30 : 4 € en plus du ticket d’entrée.


pierre aimar
Mardi 16 Février 2010
Lu 1962 fois


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 198










Inscription à la newsletter